Soins des produits

Lavage des produits en duvet

Nous ne savons pas pourquoi la plus part des gens pensent que les produits en duvet ne peuvent pas être lavés. Il s’avère que non seulement ils peuvent mais doivent. Après plusieurs nuits dans le sac de couchage, on doit faire face aux odeurs désagréables mais la graisse émise par le corps est transférée vers le duvet qui peux perder son volume. Le duvet propre gagne plus pouvoir gonflant et sent mieux.

Comment s’y prendre? Tout d’abord il faut acheter un produit spécial destiné au lavage du duvet. Nous recommandons le produit Granger’s qui est disponible sur notre site. Il est interdit d’utiliser la lessive ordinaire ainsi que l’adoucissant. Nous conseillons de laver nos sacs à la main, dans le bain, et non dans la machine. Le bain doit être rempli jusqu’au niveau permettant d’y immerger le sac, ensuite rajouter la quantité de produit définie par le fabricant. La temperature de l’eau ne doit pas dépasser 35 °C. Le sac de couchage doit être immergé dans une housse, et une fois sous l’eau, il faut le faire sortir: de cette façon on a pu «évacuer » la majorité de l’air ; grâce à cette action on ne perd plus de temps à évacuer l’air de chaque chambre. On lave le sac de couchage longuement. On recommande de changer l’eau autant de fois que vous le pensez utile, mais 1 à 4 fois devrait suffire.

On rince le sac de couchage aussi longtemps jusqu’à ce qu’on soit sûr qu’il ne reste plus un seul gramme de lessive. Si vous lavez le sac de couchage dans la machine à laver (ce que nous déconseillons), rincez le plusieurs fois, réglez l’essorage au niveau le moins rapide. Si vous lavez le sac de couchage à la main, après avoir vidangé la baignoire, n’essorez pas le sac de couchage mais pliez le comme karrimat( ? )dans le but d’essorer le plus d’eau possible.

Si vous séchez le produit dans un séchoir, il faut interrompre le séchage plusieurs fois pour défaire les boules formées par le duvet humide. La mise dans la machine des balles de tennis peut aider mais n’est pas nécessaire. Le séchage peut durer plusieurs heures même. Si vous choisissez le séchage, nous vous recommandons aussi de défaire les boules formées par le duvet. Le duvet sec ne peut pas être en boules. Ce qui permet de limiter ce phénomène c’est de placer le sac de couchage au sol et le taper avec la paume de la main. Avec le séchage traditionnel le sac de couchage peut sécher plusieurs jours (2 à 5), en fonction de la quantité de duvet.

Pour laver des vestes en duvet, n’hésitez pas à utiliser les lave-linges.


Lavage des vêtements à isolation synthétique Climashield

Nos vestes en Climashield peuvent être lavées conformément aux instructions indiquées. Température: 30 °C. Ne pas utiliser d’adoucissants. C’est tout!


Renouvellement de la couche DWR

La couche DWR mise en place sur les tissus Pertex en usine, se dégrade après plusieurs lavages ou après une longue période d’utilisation. Pour la renouveler on recommande les produits Nikwax, disponible dans des magasins d’outdoor polonais. Respectez les conseils d’utilisation donnés par le fabricant.


Utilisation en route

Nos produits ne sont pas fragiles, mais toutefois il existe quelques règles simples à respecter pour prolonger leur durée de vie. Premièrement, si le sac de couchage est en contact avec l’humidité, il faut toujours le faire sécher au soleil si cela est possible. Si vous avez mis dans la housse le sac de couchage légèrement humide, alors il est recommandé de le déplier et de le faire sécher à toute première occasion. Si l’air est humide et le sac de couchage ne peut pas sécher il est aussi recommandé de le déplier pour qu’il respire.

En ce qui concerne la compression du duvet, la housse est là pour être utilisée. Mais le duvet préfère être décompressé, donc nous recommandons de le déplier une fois par jour si possible. Habituellement ce process a lieu quand on dort dans le sac de couchage. Mais si on n’en a pas besoin, il est recommandé de le déplier. Si on a de la place dans le sac à dos, il est possible d’y mettre le sac de couchage en vrac pour qu’il remplisse la place libre.

Il est déconseillé d’utiliser le sac de couchage directement au sol. Tout d’abord pour des raisons d’isolation : le duvet compressé par le poids du corps n’isole plus bien, donc on conseille d’utiliser des karrimats ou des matelas. Deuxièmement : même si les tissus que nous utilisons pour la fabrication de nos produits sont résistants, le sol peut endommager les coutures transversales externes en détruisant les chambres de duvet.

Pour la durée de vie du sac de couchage et aussi pour éviter de le laver trop souvent nous vous conseillons d’utiliser les lingettes en soie à l’intérieur du sac de couchage. Ces lingettes récupèrent la majorité des saletés provenant du corps et le sac de couchage reste propre plus longtemps. On peut obtenir le même effet en dormant avec des survêtements thermiques ou tout simplement en t-shirt. Nous conseillons de dormir avec des chaussettes ce qui limitera l’usure de la partie basse du sac de couchage.


Stockage des produits en duvet

Ici la règle est simple: le duvet doit être décompressé le plus possible. Si vous n’avez pas de place il est possible de stocker le sac de couchage dans notre housse en tissu toilé. Toutefois s’il est possible, nous recommandons de déplier le sac dans une pièce sèche.


Etanchéité au duvet

Le fait que le tissu est étanche au duvet ne signifie pas qu’aucune plume ne trouvera jamais de passage entre ses fibres. Premièrement : le dépassement de plumes est tout à fait normal: les tissus que nous utilisons sont ultralégers et ce phénomène est le prix que nous payons pour avoir des équipements qui ne pèsent presque rien. Deuxièmement dans un gramme de duvet il ya beaucoup de plumes. Vraiement beaucoup. En fonction de ce que nous prenons en considération: tous les composants, même les plus petits, ou uniquement des vraies plumes, pour un gramme de duvet on en compte de 400 jusqu’à 800. Dans le modèle Lite Line 200, si on prend en moyenne 500 plumes, nous allons en avoir 100 000. Il ne faut pas oublier que les plumes qui dépassent sont des plumes de basse qualité avec la tige rigide – ce phénomène donc ne détériore pas la qualité de l’isolation thermique du duvet.

Si vous constatez qu’une des plumes dépasse du sac de couchage, ne l’enlevez pas. Elle peut entrainer avec elle plus de plumes et agrandir l’espace entre les fibres. Il faut attraper la plume depuis l’intérieur du sac et la faire rentrer à l’intérieur de la chambre. L’endroit ou la structure du tissu a été endommagée peut être rectifié avec le doigt, cela aidera les fibres à retrouver leur structure unifiée.

Il ne faut pas oublier que les plumes dépassant ne font pas de trous dans le tissu. Elles dépassent entre les fibres dont la majorité retrouve après leur structure de départ. 

Nous trouver sur fb

Modes de paiement

 

Virement bancaire


Conception et exécution Kompan.pl

stat4u
x

login - FR

Panier

Le panier est vide